Référentiel général d'écoconception de services numériques (RGESN)

Lundi 29 novembre 2021

Ce référentiel est mené dans le cadre de la mission interministérielle « Green Tech » et co-pilotée par la Direction interministérielle du numérique (DINUM), le Ministère de la Transition Écologique, mais également l’ADEME et l’Institut du Numérique Responsable. Les objectifs sont de réduire la consommation de ressources informatiques et énergétiques et la contribution à l’obsolescence des équipements, qu’il s’agisse des équipements utilisateurs ou des équipements réseau ou serveur. 

L'écoconception des services numériques n'est pas uniquement une recherche d’optimisation, d’efficience ou de performance mais une réflexion plus globale sur l'usage des technologies. Il est important d’intégrer les impacts environnementaux du numérique dans la conception des services numériques en visant directement ou indirectement à allonger la durée des vies des équipements numériques, à réduire la consommation de ressources informatiques et énergétiques des terminaux, des réseaux et des centres de données.

Avant même la mise en application des critères de ce référentiel, il est indispensable de se poser la question de la raison d’être du service numérique et de sa pertinence pour répondre à un besoin. L’existence de ce service numérique est-elle nécessaire ? Aurait-on pu faire autrement que développer une solution numérique ? Après mesures comparatives, une alternative non numérique du service est-elle envisageable et préférable ?

Sur le Web

Référentiel général d'écoconception de services numériques